«

»

Aug 11

DECLARATION DE L’INDEPENDANCE DE LA CILICIE

Nous, soussignés, représentants de droit de la communauté chrétienne de Cilicie déclarons:

Soulignant que pendant la Grande Guerre la Cilicie a été occupée par les forces alliées et était sous obédience française pendant toute la période de l’armistice,

Soulignant que pendant toute cette période les turcs n’ont cessé de faire la guerre et créer le chaos dans le pays par la mort, la destruction, les massacres violant ainsi leurs obligations en temps d’armistice militaire,

Soulignant que leur comportement a coûté la vie à des dizaines de milliers de nos frères en religion et le sang français a également coulé aux côtés de nos martyrs,

Soulignant que même au matin du jour où la paix a été conclue avec la Turquie, nombre de nos villes se sont trouvées menacées – en blocus, soit sous le tir des hordes avides de sang agissant sous l’oeil bienveillant des autorités turques qui se tiennent en retrait et sont éternellement incapables de prévenir de telles sauvageries et attaques si, seulement, on pouvait supposer qu’elles le veuillent,

Soulignant que même dans les conditions d’un armistice total dans cette région, nous devrons continuer à vivre longtemps au nom de cette paix mais dans des conditions de guerre à laquelle il n’y aura pas de fin, la communauté chrétienne se doit de soutenir l’occupation militaire et les actions des forces héroïques françaises , attitude profitable également pour le succès des forces françaises,

Soulignant que même en ce moment où nous préparons le texte de notre Déclaration, les balles des dirigeants précédents de cette terre volent au-dessus de nos têtes et Tarson et Mersine sont dans la même situation,

Soulignant qu’il est incroyable qu’une paix signée dans un autre pays serve d’alibi à une telle situation,

Soulignant que 275 000 chrétiens de Cilicie, fidèles à leurs croyances, leurs intérêts, en aversion envers les turcs et bienveillants vis-à-vis de la France, ne voulant pas revivre les souvenirs effrayants d’un passé maudit fait de pogroms, déportations, pillage, viol, humiliation, honte, sont fiers d’avoir pu résister à tous ces traitements qu’aurait pu lui épargner un renoncement à ses valeurs,

Soulignant que la communauté chrétienne de Cilicie, s’adressant aux commissions américaines et aux autorités françaises, a toujours clamé ne vouloir en aucun cas un retour de la domination turque,

Soulignant en particulier que cette communauté a plus d’une fois adressé des memorandum aux pays de l’Entente et de la Conférence de paix, les 31 mars et 15 mai, dans lesquels elle donne à comprendre qu’elle ne permettra pas de demi-mesures ou des décisions inapplicables et qu’elle est farouchement opposée à cet accord de paix qui scinde la Cilicie– entité unique: historiquement , ethnographiquement, militairement et économiquement – de façon inique en deux parties: sous protectorat français d’une part et la seconde transformée en province turque.

Soulignant que les peuples qu’elle représente, après l’ attente confiante d’une résolution juste de la part des Alliés, ressentiront une amère déception si les décisions finales de la Conférence de Paix ne satisferont pas leurs revendications légitimes et leurs espoirs ultimes et si les signataires du Traité n’auront pas su satisfaire les attentes des peuples qui leur ont donné leur confiance , alors ils se soulèveront tous contre cette monstrueuse machination ,

Soulignant que jusqu’à cette dernière minute aucune confirmation affirmant que leurs exigences aient été prises en compte, ils se trouvent dans une situation d’extrême incertitude,

Soulignant que la complication de la situation actuelle et l’anarchie régnante résultent de l’inertie des autorités turques locales, il n’y a à l’heure actuelle qu’un gouvernement réel capable de rétablir respect et confiance et sauver le pays de l’anarchie et du chaos.

Pour toutes ces raisons, déjà évoquées plus haut dans nos deux mémorandums datés des 31 mars et 25 mai, nous nous appuyons sur les droits fondamentaux des peuples – déterminer notre destin, nos droits que la Révolution française a posé en tant que principes fondamentaux et incontestables,

Nous déclarons solennellement : à partir de ce jour la Cilicie devient un pays libre, totalement indépendante de la Turquie, dotée d’un gouvernement local chrétien souverain sous protectorat français. Cette partition des terres de Cilicie de l’ancien Empire ottoman est totale et définitive de même que celles de l’Arménie, la Syrie, la Palestine, la Mésopotamie et l’Arabie.

Pour conquérir et conserver cette indépendace, chasser l’ennemi hors de nos terres et sauver nos villes et nos régions occupées, pour libérer nos frères-chrétiens de leur geole nous sommes prêts à tous les sacrifices, nous mettrons à la disposition de la France qui nous soutient toute la force vive de nos peuples.

Peuples chrétiens, religions, communautés – nous sommes tous unis autour d’un but sacré.

Nous devons oeuvrer ensemble pour un épanouissement moral, culturel et économique de ce pays sous protectorat français. Nous espérons façonner la Cilicie à l’image de l’Europe, en faire un nouveau centre de civilisation, de développement dans lequel les peuples islamiques éparpillés pourront jouir des bienfaits de la liberté, du progrès et des garanties qu’ils ne connaissaient pas sous la gouvernance turque et bénieront le jour où ils s’en défairont.

La liberté sous protectorat français est l’unique garantie à la survie des chrétiens de cette région. Nous préférons mourir plutôt qu’opter pour une autre solution.

Nous sommes persuades que la France généreuse et chevaleresque, défenseur traditionnel des chrétiens d’Orient, doit non seulement apprécier notre juste demande d’équité mais également reconnaître notre indépendance en la mettant sous sa protection.

Vive la Cilicie indépendante!
Vive la France – protectrice de la Cilicie!

M. Tamanyan
Représentant d’une Arménie reconstituée

Evêque Arslanyan
Responsable de l’Eparchie arménienne d’Adana

4 août 1920

Please follow and like us:

Enjoy this blog? Please spread the word :)